Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

Rumonge: les autorités complices dans la corruption appelées à l'introspection

Politique
: publié Vendredi, le 24/06/2022 par NKURUNZIZA Dieudonné

Imprimer
Le Président de la République Evariste Ndayishimiye a animé vendredi le 24 juin 2022, une séance de moralisation à l'intention de la population de la Province Rumonge
au Stade Ivyizigiro de Rumonge

Dans son mot d'accueil, le gouverneur de la province de Rumonge Consolateur Nitunga a fait savoir que cette province connaît la paix et la sécurité et que la population vaque normalement à ses activités et est sur une bonne voix vers le développement communautaire.
Le gouverneur Consolateur

Nitunga a indiqué qu'en dépit de la cohésion sociale qui y règne, la province connaît certains défis comme 1800 ménages déplacés sans abris à cause de la montée des eaux du lac Tanganyika, 5500 conflits fonciers entre rapatriés et locaux en suspends à la fin du mandat de la Commission Nationale Terres et Autres Biens(CNTB).

Dans cette séance de moralisation, le Président de la République Evariste Ndayishimiye a appelé la population à éviter de se lamenter, qu'il faut s'atteler aux travaux de développement, cesser de comparer le Burundi aux pays développés alors qu'il n'a pas eu de stabilité pendant plus de 2 décennies.

Le Président de la République a appelé l'élite burundaise à contribuer à la croissance économique du pays en élaborant des projets de développement, en luttant contre la fuite des cerveaux au profit des pays développés alors que le Burundi a besoin de personnel qualifié.

Le Président de la République Evariste Ndayishimiye a fait savoir que l'économie du Burundi repose sur l'agriculture et que le développement de l'agriculture demande l'implication de l'administration locale et le regroupement des agriculteurs dans des coopératives.

Il a rappelé aux burundais qu'avec la venue des colonisateurs, les burundais ont abandonné leurs talents qui les aidaient à vivre quotidiennement sans apport de l'étranger parce qu'ils ont été gouvernés par des colons n'ayant pas la même civilisation qu' eux.

Evariste Ndayishimiye a exhorté les burundais à combattre les divisions ethniques, source de tous les maux qui ont endeuillé le Burundi pendant des décennies mais plutôt à s'atteler aux travaux de développement.

Le Président de la République Evariste a appelé les hauts cadres de l'État à élaborer des projets utiles à la population au moment où le gouvernement vient d'adopter un nouveau système de budget-programme où tous les 3 mois, ils doivent rendre des comptes à la population.

Concernant les problèmes qui hantent le secteur de la justice, le Président de la République a fait savoir que des réformes progressives sont entrain d'être faites en vue d'une justice équitable aux justiciables.
Après les doléances de la population de Rumonge dont la plupart sont liées aux conflits fonciers entre les rapatriés et les locaux qui restent en suspends après la fin du mandat de la CNTB, le Président Evariste Ndayishimiye a fait savoir que le gouvernement est entrain de mener des réformes réglementaires pour les adapter à la réconciliation car il s'est avéré que le rôle de la CNTB s'est transformé en tribunal. S'agissant des cas de fraude et de corruption qui affluent ces derniers jours et d'autres mauvais comportements de gouvernance dans cette province de Rumonge, le Président de la République Evariste Ndayishimiye a demandé au gouverneur Consolateur Nitunga des explications publiques mais en vain. Une occasion donc pour le Président Evariste Ndayishimiye d'intimer l'ordre aux services habilités de lui fournir un rapport d'enquête suite aux cas de fraude de sucre, carburants qui se sont observés ces derniers jours et des cas d'enseignants qui ont engrossé des élèves pour traduire en justice les coupables. Evariste Ndayishimiye n'a pas passé par mille chemins en menaçant de destituer les administratifs impliqués dans les affaires de fraude et de corruption dans cette province Rumonge.

Le Président de la République Evariste Ndayishimiye a conclu ses propos en appelant les responsables des services administratifs de tous le pays à faire des descentes pour régler les différends entre les populations et la population et les chefs des services de l'état avant qu'ils soient transmis à la plus haute autorité.
Politique
radio stream
Radio en ligne Chaine 1
Radio en ligne Chaine 2
©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 216 559 | Email :rtnb@rtnb.bi , info@rtnb.bi