Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

Gitega : Célébration de la Journée Internationale de la Femme

Société
: publié Vendredi, le 08/03/2019 par NKURUNZIZA Dieudonné

Imprimer
2
Le 8 mars de chaque année, le monde entier célèbre la journée dédiée à la femme. Au Burundi, les cérémonies se sont déroulées au stade Ingoma au chef-lieu de la province de Gitega. Les cérémonies ont été rehaussées par la présence de la 1ère dame du pays Denise Nkurunziza. Avaient également pris part à ces cérémonies les épouses des hautes autorités du pays ainsi que certaines autorités qui se sont joints aux femmes à l'occasion de cette journée.

Plusieurs femmes en provenance des 4 coins du pays ont convergé au stade Ingoma de Gitega pour commémorer cette journée sous le thème : « La femme au centre des programmes innovants de protection sociale». Un thème qui était intimement lié au thème mondiale : « penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement »

Cette journée offre aux femmes du monde entier l’occasion idéale pour réfléchir aux progrès réalisés, pour revendiquer leurs droits et dénoncer les violences faites aux femmes. C'est également l'occasion de célébrer les actes de courage et de bravoure des femmes ordinaires qui ont joué un rôle clé dans l’histoire des Droits de la femme.

Au cours des discours de cette journée, la présidente du forum national des femmes, Madame Janvière Ndirahisha a remercié la 1ère dame pour avoir rehaussé de sa présence ces cérémonies.

Elle a également remercié le Gouvernement qui s'est fortement engagé pour la promotion de l'égalité des genres même si des défis ne manquent pas. Le Gouvernement du Burundi a instauré la gratuité des soins de santé pour les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes ainsi que la gratuité de la scolarité au primaire. Tout cela est selon Janvière Ndirahisha, un signe éloquent que le Gouvernement du Burundi se soucie du bien-être de la population en particulier les femmes, au cas contraire elles souffriraient énormément, a-t- elle ajouté.

Au Burundi, les progrès les plus significatifs ont été atteints avec la Constitution du 07 juin 2018 qui consacre la participation de la femme dans la gestion du pays, à concurrence d’au moins 30%. Actuellement, il n’y a aucune restriction qui empêche les femmes d’entrer dans les différentes instances de prise de décision. Depuis 1993, les filles ont eu accès aux corps de défense et de sécurité, a indiqué la présidente du forum national des femmes.

Malgré ces progrès, les femmes réclament toujours assez de places dans les différentes institutions. C’est dans cette optique que Janvière Ndirahisha leur a demandé d’être actives afin de se faire élire à un taux élevé, étant donné qu’elles sont nombreuses. Elle a ajouté qu’il n’ya plus de barrières pour les femmes à leur entrée dans les institutions de prise de décision.

Quant à la Représentante de l'ONU Femme au Burundi, Madame Jennet KEM qui a représenté le Représentant Résident du système des Nations Unies au Burundi, elle a salué les efforts consentis par la 1ère dame Denise Nkurunziza pour la promotion de la femme burundaise et les conseils qu’elle ne cesse de prodiguer aux femmes pour le bien-être de leurs foyers.

Elle a ajouté que les femmes sont des acteurs indispensables dans la sauvegarde de la paix et de la sécurité.
Elle s'est réjouie des avancées significatives dans la promotion de l'égalité des genres déjà initiées par le Gouvernement du Burundi. C'est pour cette raison qu'elle a promis que le Système des Nations Unies est prêt à accompagner le Burundi dans les actions visant la promotion des droits de la femme.

Le Ministre des Droits de la Personne Humaine, des Affaires Sociales et du Genre, Martin Nivyabandi a quant à lui indiqué que son ministère a déjà fait des avancées dans la promotion du genre. Martin Nivyabandi a indiqué que la femme est non seulement le pilier de la famille mais aussi le pilier du pays car, le développement durable d’un pays commence par le foyer. C’est dans cette perspective, que le Gouvernement burundais a mené pas mal d’actions en vue de soutenir les ménages .Le Ministre en charge du genre a cité l’instauration de la journée de solidarité locale, la mise œuvre du programme Merankabandi qui vise l’autonomisation des femmes plus vulnérables, le projet Nawenuze et bien d’autres.

Dans son allocution de circonstance, la première dame Denise Nkurunziza a remercié le bon Dieu parce que cette fête se déroule au moment où tout le pays est en paix et en sécurité. Denise Nkurunziza a souhaité que la date du 08 mars soit pour les femmes un moment propice de s’auto évaluer afin de changer de comportement si nécessaire.

Denise Nkurunziza a exhorté les femmes à user de sagesse dans la gestion de leur foyer. Elle a appelé les femmes à se regrouper en associations pour de grands projets car selon elle, les femmes se sont montrées talentueuses dans l'entrepreneuriat.

Denise Nkurunziza a invité les femmes burundaises à adhérer aux institutions de protection sociale afin de prévoir leur pension de vieillesse. Elle aussi demandé à toutes les femmes qui travaillent en coopératives d’intégrer les mutualités pour leur auto développement.

Elle a interpellé les employeurs tant du public que du privé de chaque fois cotiser pour leurs employés au sein des institutions de protection sociale. Elle a également invité les gens qui évoluent dans l’informel d’adhérer eux aussi aux institutions de protection sociale. Elle n’a pas manqué de faire un clin d’œil aux institutions de protection sociale de bien planifier les produits qu’elles proposent à leurs clients.

Au cours de ces cérémonies, le forum national des femmes a offert un cadeau sculptural d’une femme ayant un bébé sur son dos symbole de reconnaissance des femmes envers la 1ère dame qui ne cesse de les soutenir en toute circonstance.
Le forum national des femmes a également décerné un certificat de mérite au ministre ayant le genre dans ses attributions Martin Nivyabandi, pour avoir franchi un pas de géant dans la promotion de l'égalité de genre à travers les efforts consentis au sein de son ministère.
Au cours de ces cérémonies marquant la journée internationale de la femme ,le Ministre ayant le genre dans ses attributions à son tour, a décerné des certificats de mérite aux femmes et à un homme qui se sont démarqués dans la promotion de l’égalité des genres et la protection des femmes.

Avant les cérémonies, les femmes leaders dit "Femme de destinée" en tête la 1ère dame Denise Nkurunziza ont déposé à la Banque de la République du Burundi, la branche de Gitega une somme de 78.783.900BIF pour la contribution aux élections générales de 2020.

La 1ère dame Denise Nkurunziza a lancé un appel à tout un chacun de contribuer à ces élections car ce sont les élections qui permettent la succession au pouvoir, sinon, le pays connait un vide institutionnel, source de crise. Par ailleurs « Peu à peu l’oiseau fait son nid », a-t-elle conclu.
Société
radio stream
Radio en ligne Chaine 1
Radio en ligne Chaine 2
©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 216 559 | Email :rtnb@rtnb.bi , info@rtnb.bi