Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

« Burundi, Démocratie piégée », un livre présenté par l’ancien Président Sylvestre Ntibantunganya

Politique
: publié Samedi, le 09/02/2019 par NYANDWI Dieudonné

Imprimer
L’ancien Chef de l’Etat burundais Sylvestre Ntibantunganya a présenté vendredi 8 février 2019, son livre intitulé : « Burundi, Démocratie piégée ». Les cérémonies de présentation de ce livre ont été rehaussées par la présence du 1er Vice-président de la République Gaston Sindimwo.

Selon Sylvestre Ntibantunganya, cet ouvrage de 729 pages lui a coûté dix ans de recherche, de réflexion et de rédaction. Pour lui, ce n’est pas un livre d’histoire. "Il s’agit plutôt d’un ensemble de notes, tirées des documents lus, des témoignages vécus et d’analyses faites pour l’histoire, sur la période de 1987 à 2017", a-t-il précisé.

L’auteur du livre a indiqué que les raisons qui l’ont poussé à l’écrire sont de 3 ordres. Sylvestre Ntibantunganya a premièrement fait savoir que son ouvrage est une contribution pour le travail de la Commission Vérité et Réconciliation (CVR), à l’œuvre depuis plus de 4 ans. Il estime que les anciens chefs d’Etat ont un rôle de premier plan. Selon l’auteur de ce livre, ces anciens Présidents de la République doivent concourir à l’émergence de la vérité libératrice que les burundais attendent impatiemment.

Sylvestre Ntibantunganya indique ensuite que "C’est une piste de comportement". Tout burundais devrait se refuser à toute démarche, à toute tentation de ne voir que du mal dans l’autre a-t-il expliqué. Les décennies qui ont suivi le recouvrement de la souveraineté nationale sont pleines de trahisons, de coups bas et des crocs en jambes, a précisé l’auteur du livre« Burundi, Démocratie piégée ».

Néanmoins, Sylvestre Ntibantunganya explique qu’on découvre dans ce livre des femmes et des hommes exceptionnels qui ont fait que le Burundi ait pu survivre à ces épreuves. « En écrivant ce livre, un de mes objectifs était de rendre justice et hommage à ces héros de l’ombre qui se sont refusés à la violence criminelle, parfois au risque de leur propre vie », a indiqué l’auteur de ce livre.

Pour Sylvestre Ntibantunganya, la CVR devrait identifier ces femmes et ces hommes afin qu’ils servent d’exemples aux générations actuelles et futures, des patriotes à qui les burundais doivent respect et considération. Il explique dans ce livre que des monuments devraient être érigés au niveau de chaque commune pour accueillir les noms de toutes les victimes de la sombre histoire du Burundi et abriter des stèles dans lesquelles seront gravés les noms de ces héros de l’ombre.

L’auteur indique enfin qu’il a écrit ce livre pour la jeunesse burundaise, cette jeunesse qu’il qualifie de « victime » d’un passé peu glorieux. C’est un appel à la jeunesse qui, selon l’ancien Président Ntibantunganya, doit se protéger et être protégée par rapport à ce passé sombre, pour qu’elle puisse édifier un pays de paix, qui ne peut être réel que s’il y a une sincère réconciliation bâtie sur une vérité sans compromis.

Sylvestre Ntbantunganya a fait savoir que le livre interpelle les jeunes à faire attention, à ne pas commettre les mêmes erreurs que leurs aines, en s’impliquant dans des stratégies qui ne leur apportent rien. Il leur demande de s’impliquer plutôt dans des stratégies qui leur garantissent un avenir meilleur.

L’auteur du livre a indiqué qu’il explore les possibilités de reproduire le même ouvrage en langue nationale pour que les témoignages et les conseils qu’il contient soient connus par le maximum de burundais, car, il a écrit pour témoigner, pour conscientiser.

Quelques participants ont congratulé l’auteur du livre «Burundi, Démocratie piégée » pour son contenu, ponctué des références pour une bonne partie de l’histoire du Burundi, et pour sa contribution à la science. Ils ont aussi relevé quelques observations qui invitent aux débats.

Parmi ces participants figurait le Premier Vice-président de la République Gaston Sindimwo qui a félicité et encouragé l’auteur du livre, affirmant que le Gouvernement soutiendra toujours le travail de quiconque voudra faire éclater au grand jour la vérité sur l'histoire du Burundi, afin de contribuer à asseoir une réconciliation sincère et effective.
Politique
radio stream
Radio en ligne Chaine 1
Radio en ligne Chaine 2
©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 216 559 | Email :rtnb@rtnb.bi , info@rtnb.bi