Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

Les deux chambres du Parlement burundais analysent le rapport de la CVR

Politique
: publié Mercredi, le 10/10/2018 par Kurubone Alfred

Imprimer
Les deux chambres du Parlement burundais réunies en congrès à Kigobe ont analysé mercredi 10 octobre 2018, le rapport provisoire de la Commission vérité et réconciliation (CVR).

Le Président de la Commission permanente au sein de l’Assemblée nationale chargé des relations diplomatiques et de la Communauté Est africaine Gélase Ndabirabe a fait savoir que la commission dont il est président apprécie le travail accompli par la CVR depuis sa mise en place il y a 4 ans . Il a indiqué qu’en tenant compte du temps et des moyens dont disposaient la CVR, le travail abattu est satisfaisant. Ainsi, il a demandé que le mandat de la CVR qui prend fin en décembre 2018 soit prolongé pour aborder d’autres dossiers.

Néanmoins, il a été constaté que quelques coquilles ont émaillé les travaux de la CVR. C’est entre autres le manque de communication entre la CVR et les représentants du peuple, le manque de planification des activités de la CVR en vue de montrer le commencement et la fin des activités de cette commission ainsi que sa budgétisation.

La commission a en outre trouvé que les enquêtes qui ont été menées par la CVR ne sont pas satisfaisantes et que par conséquent, vu le rapport provisoire de la CVR, le travail accompli n’est qu’au début. Il a été demandé que le budget alloué à la CVR soit revu à la hausse, prolonger son mandat et mettre en place une loi régissant la CVR en vue d’évaluer à mis parcours les activités de cette commission.

Le Président de l’Assemblée nationale Pascal Nyabenda a soutenu l’idée que le mandat de la CVR soit prolongé et que le personnel de la CVR soit renforcé en capacité.

Le Secrétaire général de la CVR Clotilde Niragira a reconnu que la communication n'a pas été effective entre la CVR et l’Assemblée nationale mais que les relations seront améliorées par rapport aux activités en cours de réalisation.

Quatre ministres étaient invités à l’hémicycle de Kigobe dont celui des droits de la personne humaine, celui de la sécurité publique, de la justice ainsi que celui de l’Intérieur.


Politique
radio stream
Radio en ligne Chaine 1
Radio en ligne Chaine 2
©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 216 559 | Email :rtnb@rtnb.bi , info@rtnb.bi