Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

Massacres/UB: AMEPCI veut des recherches affinées pour établir les responsablités

Société
: publié Lundi, le 11/06/2018 par NININAHAZWE Gaudiose

Imprimer

L’Association pour la Mémoire et la Protection de l’Humanité contre les Crimes Internationaux, AMEPCI a organisé du 11au 12 juin 2018, une séance d’échange à l’intention des étudiants pour informer ce qui s’est passé au mois de juin 1995 quand des étudiants hutu de l’université du Burundi ont été tués.

Le Représentant légal de l’AMEPCI, Aloys Batungwanayo demande à cette université de faire des recherches sur ce massacre.
L’expert invité à cette séance a expliqué aux étudiants présents à cette séance d’échange que le massacre commis contre les hutu de l’université du Burundi au mois de juin en 1995 n’était pas un fait isolé. Il a indiqué que c’était dans un contexte de tension ethnique marqué par des actes de violence et la balkanisation dans le pays.

Il a fait savoir que ces signes de division ethnique se manifestaient également à l’université du Burundi. En organisant cette séance d’échange, Aloys Batungwanayo a indiqué que l’AMEPCI a voulu que les étudiants soient non seulement informés et sachent comment se comporter dans l’avenir mais surtout comment éviter la globalisation.
Le représentant légal a précisé que ce n’est pas tous les batutsi qui ont massacré des bahutu mais plutôt un groupe de batutsi. Il a aussi ajouté que les batutsi d’aujourd’hui n’ont rien à voir avec ces massacres.

Aloys Batungwanayo a indiqué en outre que l’AMEPCI demande à l’université du Burundi de faire ses propres recherches sur ces massacres commis en juin 1995 contre les étudiants hutu.
Il a fait savoir que le travail de recherche aidera à connaître d’abord combien d’étudiants ont été massacrés, les personnes qui l’ont fait et pourquoi, afin d’écrire dans les annales de l’université du Burundi les gens qui ont planifié et exécuté les massacres.
Ceci permettrait de conclure que l’université n’a aucune responsabilité dans ces massacres, a ajouté Aloys Batungwanayo.

Les participants ont émis des propositions pour éviter la réédition de pareilles situations. ls ont suggéré de promouvoir le respect de la loi et des institutions, et surtout comprendre que le Burundi appartient à tous les burundais

Une messe en mémoire des étudiants hutu victimes des massacres perpétrés contre eux a également été organisée en date du 11 juin 1995.
Cette activité a vu la participation du Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et celui en charge des Droits de l’Homme.
Société
radio stream
Radio en ligne Chaine 1
Radio en ligne Chaine 2
©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 22 35 85 | Email :rtnb@rtnb.bi