Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

La 1ère Dame visite le centre de réadaptation physique Saint Kizito

Société
: publié Mardi, le 14/11/2017 par NYANDWI Dieudonné

Imprimer
La première Dame Denise NKURUNZIZA a visité mardi 14 novembre 2017, le centre de réhabilitation physique Saint Kizito situé au quartier industriel, en zone Ngagara dans la Mairie de Bujumbura.

Le centre de réhabilitation physique Saint Kizito qui a débuté ses activités en 1965 accueille aujourd'hui des personnes vivant avec un handicap physique, enfants et adultes.

Après une visite guidée dans les différents services de ce centre, la Première Dame est allée voir les personnes vivant avec un handicap hébergées par ce centre.
Denise NKURUNZIZA a indiqué dans son mot de circonstance que sa visite a été motivée par le fait que les activités de ce centre constituent une œuvre de charité, une oeuvre très difficile à accomplir. Elle a reconnu que c'est une activité qui demande un don de soi et a dit que Dieu récompensera les soeurs responsables de ce centre qui se donnent corps et âme pour aider ces personnes. Ces activités méritent donc d’être soutenues, a souligné la première Dame.

Elle a fait savoir par la suite que c’est dans le but de soutenir et d’encourager les responsables et les personnes vivant avec un handicap de ce centre qu’elle est venue les assister. Elle a ainsi remis aux responsables du centre 1300 kg de riz, 9 chaises roulantes et plusieurs cartons de lait Natura.

La Première Dame a servi elle-même du lait aux enfants et les a promenés dans les chaises roulantes pour leur manifester son affection et son attachement.
Elle a laissé entendre aussi que même si ces enfants vivent maintenant avec un handicap physique, ils deviendront des hommes et des femmes utiles pour la nation, se réjouissant de ce qu’ils se portent bien au niveau mental.

La Première Dame a également fait faire une consultation d’une enfant qu’elle a adoptée à l’âge d’un an et demi appelée Niyonyishu Chanceline pour vérifier si elle n’aurait pas de malformation au niveau des pieds. Elle a été rassurée que l’enfant se porte bien.

©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 22 35 85 | Email :rtnb@rtnb.bi