Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

La résistance aux antibiotiques représente une grave ménace pour la santé(OMS)

Santé
: publié Lundi, le 13/11/2017 par rédaction info net

Imprimer

Du 13 au 19 novembre 2017, l’Organisation Mondiale de la Santé se joint au reste de la communauté internationale pour célébrer la semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques.

Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique a fait savoir que le thème de cette année est : « Demandez conseil à un professionnel de santé qualifié avant de prendre des antibiotiques». En effet, selon la Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, la semaine mondiale de sensibilisation pour un bon usage des antibiotiques a été célébrée depuis le mois de novembre 2015 sous thème « Antibiotiques : Manipuler avec soin ».

Le thème de cette année s’appuie sur les thèmes des années précédentes pour promouvoir la sensibilisation à l’impact mondial de la résistance aux antibiotiques et encourager les meilleures pratiques auprès du grand public, des professionnels de santé et d’autres parties prenantes ; contribuant ainsi au ralentissement de la résistance aux antibiotiques. Cette dernière étant généralement accélérée par l’utilisation abusive et excessive des antibiotiques, ainsi que par une mauvaise prévention et contrôle des infections.

Selon l'OMS, les antibiotiques risquent de perdre leur efficacité non seulement à cause d'une description et dispensation excessive par les professionnels de la santé mais aussi d'un mauvais usage par les patients. La résistance aux antibiotiques survient lorsque les bactéries deviennent résistantes aux principes actifs des médicaments. Ces bactéries peuvent alors infecter l'homme et l'animal. Elles rendent les infections plus difficiles à soigner, prolongent la durée des traitements, les rendent plus couteux, allongent la durée d'hospitalisation et réduisent la productivité ainsi que l'accroissement de la mortalité. Les patients ne devraient donc utiliser des antibiotiques que s'ils sont prescrits par un professionnel de santé qualifié.

L’OMS encourage tous les Etats Membres, les partenaires de la santé, les professionnels de santé, des médias et le public à se joindre à cette campagne et à mieux faire connaitre le phénomène de la résistance aux antibiotiques.
©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 22 35 85 | Email :rtnb@rtnb.bi