Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

OBPE : vulgarisation du nouveau code forestier

Environnement
: publié Jeudi, le 12/10/2017 par NDARIBAZE Jean Marie

Imprimer

L’office burundais pour la protection de l’environnement (OBPE) a organisé jeudi 12 octobre 2017 à Bujumbura, un atelier sur la vulgarisation du nouveau code forestier et la sensibilisation des parties prenantes. Cet atelier a vu la participation des administratifs et les forces de sécurité des provinces de l’ouest du pays comme Cibitoke,Bubanza,Bujumbura et d’autres cadres œuvrant dans le domaine de la protection de l’environnement.

Le Directeur Général de l’OBPE Samuel Ndayiragije a indiqué dans son allocution que depuis des millions d’années, nos ancêtres ont vécu grâce aux forêts qui constituaient leurs refuges d’où une impérieuse nécessité de les protéger.

Dans les différents exposés, il a été constaté que la dégradation des forets est liée à la croissance démographique, l’exploitation anarchique des ressources disponibles, les feux de brousse, le défrichement etc.

Le nouveau code forestier révisé du 15 juillet 2016 vient remplacer celui de 1985.La nouveauté de ce dernier est de sensibiliser la population pour une gestion durable des ressources naturelles et la biodiversité végétale et animale, la régulation du climat et la réduction des gaz à effet de serre.
Il est doté d’un statut et des droits d’usage réprimant pas comme avant les infractions commises en rapport avec la dégradation des forêts et de son écosystème.A titre d’exemple, celui qui était accusé de brûler les feux de brousses payait avant 20000 fbu d’amende mais le nouveau code forestier place la sanction de 10à 20 ans de prison et plus de 500 mille francs d’amende.

Ce nouveau code prévoit aussi des frais à payer dans l’administration pour que réellement les forêts soient plus rentables économiquement plus qu’avant.
Lors des échanges , le constat a été que le domaine de l’environnement de l’environnement en général et des forêts en particulier est très difficile à contrôler par manque de connaissance de la loi pour ceux qui étaient sensé la faire respecter ou tout simplement suite aux intérêts diversifiés de ces derniers.Il a été souhaité que ce code soit, traduit en kirundi pour une meilleure vulgarisation dans la population.

©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 22 35 85 | Email :rtnb@rtnb.bi