Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

La poste est un bien commun, contribuer à sa sécurisation

Economie
: publié Jeudi, le 12/10/2017 par BIGIRIMANA Raphaël

Imprimer

L e 9 octobre de chaque année le monde célèbre la journée internationale des postes. A cette occasion de la célébration de cette journée le Ministre en charge de la Communication et des Postes Nestor Bankumukunzi fait savoir que la Régie des postes burundaises a initié beaucoup d’action pour aider la population burundaise à s’intégrer dans les services financiers leur permettant de réduire la pauvreté.

Nestor Bankumukunzi a indiqué que la poste a initié des actions qui cadrent avec le thème choisi pour cette année à savoir : transformer la société au respect du levier du développement inclusif, l’une des composantes essentielles de l’économie mondiale.

Elle entreprend les actions en vue de rester au service du développement de la communauté et de la poste elle-même. Il s’agit notamment de la construction du centre commerciale qui englobe 3 services à savoir le petit marché pour la commercialisation des produits divers assez potentiels pour les clients et les agents de la poste, la mise en place d’un opérateur virtuel des téléphones mobiles, réduire les coûts d’envoie et du transfert d’argent pour les migrants et pour les bénéficiaires les coûts d’accès en utilisant les tablettes fonctionnant avec le réseau GSM, faire l’éducation financière dans les pays d’accueil des migrants et au Burundi en travaillant avec les associations des migrants et les communautés locales au Burundi, faciliter l’accès aux services financiers pour la population rurale, la conception des produits financiers pour adapter aux besoins des migrants et de la collecte de l’épargne, l’investissement et l’assurance, faciliter l’accès au marché internationale par la population burundaise à travers la vente des produits nostalgiques de la diaspora.

La poste a lancé également le service dit : « Nyunganira » qui consiste à accorder des crédits à court terme remboursable sur une période de 6 mois pour aider la population à s’intégrer dans les services financiers leur permettant de réduire la pauvreté.

La poste burundaise à en outre lancé le produit appelé service « Dufashanye ». Ce produit consiste à racheter des crédits sur le marché pour alléger le poids de la dette pour les personnes à mal de ressources de remboursement des crédits.

L’objectif visait par ces innovations est la satisfaction des clients de la poste a indiqué le Ministre Nestor Bankumukunzi. Le Ministre en charge de la Communication et des Postes Nestor Bankumukunzi lance un appel à tout citoyen burundais pour les inviter à considérer que la poste est un bien commun à tout les burundais et de contribuer à sa sécurisation
radio stream play bouton
Radio en ligne Chaine 1
Radio en ligne Chaine 2
Economie
©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 22 35 85 | Email :rtnb@rtnb.bi