Société
Justice
Editorial
Culture
Economie
Education
Environnement
Sports
Santé
Sciences
Diplomatie
Politique
Sécurité
Autres

Sécurité lacustre: plus de 30 personnes appréhendées et du matériels de pêche saisis

Sécurité
: publié Mardi, le 12/09/2017 par NKURUNZIZA Dieudonné

Imprimer

La commission technique de sécurisation de la navigation lacustre a effectué lundi 11 septembre 2017, une descente de travail sur les rives du lac Tanganyika pour s’enquérir de la situation sécuritaire de ce lac.

Selon Gérard Nyandwi, le directeur général de l’autorité maritime, portuaire et ferroviaire en même temps président de la commission, a dit qu’ils se sont rendus dans cet endroit pour mettre en application les recommandations issues des réunions faites avec les comités des pêches. C’est dans ce cadre que les membres de la commission ont saisi et détruis 92 pirogues de pêche, 67 filets prohibés et une trentaine de personnes appréhendées.

A la plage clandestine de Kayobera dans le parc de la Rusizi, 20 personnes ont été arrêtées, 19 pirogues de pêche et 4 filets prohibés ont été saisis et détruis par les membres de la commission en collaboration avec les comités des pêcheurs.

A la plage clandestine de Mahotera ,15 personnes ont été arrêtées à ce site et 30 pirogues de pêche détruis. A la plage clandestine de Gakungwe de la zone Ramba en commune Kabezi, l’endroit appelé communément camp chinois 53 pirogues et 63 filets prohibés ont été détruis.

Gérard Nyandwi rappelle que la loi sur la pêche prévoit une amende allant de 250000 à 500000 fracs burundais où une peine de 3 mois à une année. Il interpelle la population riveraine de dénoncer chaque fois les pêcheurs qui passe sur les plages clandestine car ils peuvent être la source d’insécurité.
©Radio Télévision Nationale du Burundi
12 Avenue 13 OCTOBRE | BP 1900 BUJUMBURA BURUNDI
Téléphone +257 22 22 35 85 | Email :rtnb@rtnb.bi